Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Diplôme National du Brevet > Épreuve orale d’Histoire des Arts : évaluation

Diplôme National du Brevet

Épreuve orale d’Histoire des Arts : évaluation

Publié : 18 novembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Grille des critères d’évaluation de l’épreuve orale d’histoire des arts, assortie d’un barème indicatif de notation

Cette grille qui recense les critères d’évaluation de l’épreuve orale d’histoire des arts est proposée à titre indicatif.

Compétences liées à l’enseignement d’histoire des arts Barème indicatif
Connaissances et capacités relatives à l’œuvre d’art
L’élève est capable de :
12 points
Situer des œuvres dans le temps et dans l’espace.
Présenter une œuvre de façon précise selon ses caractéristiques principales : domaine artistique, auteur, titre, époque ou contexte, support, dimensions, destination, mouvement artistique.
Maîtriser des notions de base pour décrire les techniques de production et les usages d’une œuvre d’art ou d’un monument.
Utiliser à bon escient un vocabulaire adapté à un domaine et à un langage artistiques.
Développer un commentaire critique et argumenté sur une œuvre en discernant entre les critères subjectifs et objectifs de l’analyse.
Établir des liens pertinents avec d’autres œuvres de la même période ou de périodes différentes.
Produire quelques éléments d’analyse critique sur une œuvre nouvellement présentée à son regard.
Manifester des connaissances de base sur les métiers et les formations liés aux domaines artistiques.
Capacités générales et attitudes
L’élève est invité à :
8 points
Développer, pendant cinq minutes environ, un propos structuré relatif à l’objet d’étude.
Appuyer son commentaire sur une documentation appropriée (référence aux cours, ressources numériques, etc.)
Écouter et prendre en compte les questions du jury en formulant une réponse adaptée.
Justifier ses choix en décrivant ses intérêts et ses acquis en histoire des arts.
Manifester sa capacité à interroger un univers artistique, y compris abstrait.
Évoquer la construction d’une culture personnelle en histoire des arts.
S’exprimer correctement à l’oral, dans un niveau de langue approprié.
Adopter un comportement physique convenant à la situation de l’épreuve.